Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

DÉCLARATION - Le Symposium 150

 

L'honorable Serge Joyal : Honorables sénateurs, cette année marque le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. C'est un événement en tous points mémorable.

Au fil des réflexions sur les activités que le Sénat pourrait organiser, en tant que Chambre de second examen objectif, afin de souligner le 150e anniversaire du pays, une proposition méritoire et utile a été faite. Il s'agit d'effectuer un retour sur l'évolution du Canada au cours des 50 dernières années et sur les changements qui en résultent et qui continueront de façonner l'avenir du pays pendant des années.

Dix sujets ont été choisis et d'éminents Canadiens triés sur le volet ont été invités à livrer leurs sages réflexions. Le premier thème est, bien sûr, la résurgence des peuples autochtones, avec leurs pleins droits ancestraux et leur identité culturelle, et il sera traité par Phil Fontaine, ancien chef de l'Assemblée des Premières Nations, et Ellen Gabriel, ancienne présidente de l'Association des femmes autochtones du Québec.

Au fil des années, la présence du Canada a pris de l'ampleur sur la scène internationale. Huguette Labelle, ancienne présidente de l'ACDI, et Paul Heinbecker, diplomate réputé, ont été invités à se prononcer là-dessus.

L'égalité du français et de l'anglais et la responsabilité correspondante du Canada au sein de la Francophonie, ont certainement connu des progrès importants. La secrétaire générale de la Francophonie, la très honorable Michaëlle Jean, et l'ancien juge de la Cour suprême, Michel Bastarache, nous en entretiendront.

L'avènement d'une société empreinte du respect des droits et des libertés sera le thème abordé par la juge en chef de la Cour suprême, Beverley McLachlin, et l'expert en droit Mark Walters.

Au cours des 50 dernières années, le pays a connu d'importantes tensions qui ont menacé l'unité nationale. Trois anciens premiers ministres provinciaux partageront leur point de vue sur l'avenir du Canada en tant que pays uni : Bob Rae, de l'Ontario, Jean Charest, du Québec et Gary Doer, du Manitoba.

La parité des sexes a été une question dominante durant la période visée et elle pose des défis encore aujourd'hui. La très honorable Kim Campbell et Monique Leroux, ancienne PDG du Mouvement Desjardins, ont toutes deux été des témoins privilégiés de cette évolution.

Les thèmes du développement durable et de l'avenir de l'Arctique seront explorés par David Suzuki et Rosemarie Kuptana, ancienne présidente d'Inuit Circumpolar Council Canada. La science et la culture sont liées à la création essentielle du savoir et à la libre expression de l'identité.

Hubert Reeves, astrophysicien bien connu, Pierre Lassonde, mécène exemplaire des arts et de la culture, et Yves Gingras, historien des sciences, aborderont ces thèmes.

Notre qualité de vie est liée à la force d'une économie qui doit pouvoir continuellement s'adapter.

David Dodge, ancien gouverneur de la Banque du Canada, et Hassan Yussuf, président du Congrès du travail du Canada, aborderont ce thème.

Enfin, le professeur David Smith, de l'Université Ryerson, et David Docherty, de l'Alberta, parleront du rôle joué par le Sénat dans la construction du Canada au cours des 50 dernières années et de la façon dont le Parlement devrait s'adapter aux impératifs de l'époque actuelle.

Ces Canadiens, qui se sont illustrés dans tous les milieux, seront accueillis dans cette enceinte la semaine prochaine, soit le jeudi 25 et le vendredi 26 mai, dans le cadre d'un symposium organisé par notre estimé Président, avec le concours du gouverneur général, qui prononcera le discours d'ouverture, et du Comité de la régie interne. L'événement aidera sûrement les Canadiens à mieux comprendre et apprécier leur pays.

La sénatrice Seidman et moi sommes ravis d'annoncer que tous les honorables sénateurs sont cordialement invités à cet événement.