Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

Sa Majesté la reine Elizabeth II - Félicitations à l'occasion du soixante-cinquième anniversaire de son règne

 

L'honorable Serge Joyal : Honorables sénateurs, je ne poursuivrai pas sur la lancée que le sénateur McIntyre m'a ouverte. Ce serait trop facile pour moi.

Je voudrais plutôt attirer votre attention sur un autre personnage historique de très grande renommée. Honorables sénateurs, j'aimerais vous rappeler que le lundi 6 février dernier marquait le jubilé de saphir de Sa Majesté la reine du Canada.

La reine Elizabeth II est la souveraine de notre nation depuis 65 ans. C'est un règne sans précédent dans l'histoire de la Couronne britannique.

Ce qui est remarquable sous son long règne, c'est que le Canada ait continué de développer ses institutions, ses lois, ses coutumes et ses pratiques qui en font aujourd'hui un exemple, une inspiration parmi les pays du monde libre.

Le Canada se définit d'abord par la règle de droit élaborée par un Parlement qui se renouvelle régulièrement. Cette règle est tempérée par une Charte des droits et libertés fondée sur la dignité de chaque personne, et cette Charte est interprétée par un système judiciaire tout à fait indépendant et respecté.

Ce sont là les trois piliers de notre démocratie constitutionnelle auxquels nous avons fait promesse d'allégeance dans le serment que nous avons prêté comme sénateurs.

C'est peut-être la reine qui incarne le mieux cette stabilité dans notre système de gouvernement, puisqu'elle est elle-même un excellent exemple de dignité, de dévouement et de service pour son peuple, dont elle se soucie toujours des besoins et des difficultés.

Sa Majesté a un attachement particulier à l'endroit des Autochtones du Canada — qui, de leur côté, ont un sentiment de vénération envers elle.

Sa Majesté s'exprime impeccablement dans les deux langues officielles du pays. Elle témoigne ainsi de son appréciation de la dualité canadienne.

Sa Majesté aime beaucoup le Canada. À chacune de ses 22 visites au Canada, elle a souvent déclaré qu'elle se sentait elle-même canadienne.

Nous sommes certainement privilégiés de pouvoir cultiver un tel lien avec notre longue histoire, à laquelle notre souveraine demeure si sensible. Ce jubilé nous offre l'occasion de réfléchir sur la nature singulière de notre pays.

Il nous donne aussi l'occasion d'exprimer la gratitude que nous devons à Sa Majesté, notre chef d'État. Puis-je prier le Président d'exprimer à Sa Majesté nos sincères félicitations à l'occasion de son jubilé de saphir?

Veuillez également lui transmettre l'assurance de notre profonde reconnaissance pour son inlassable dévouement et son attention continue à la bonne gouvernance du Canada.