Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

Contribution au développement des musées et à la protection du patrimoine culturel et historique

.

Collectionneur d'œuvres d'art, spécialiste en arts visuels et mécène, il est une figure connue du milieu culturel canadien. Sa contribution est activement recherchée dans un très grand nombre de manifestations qui visent à mettre en valeur le patrimoine culturel et historique du Canada, et plus particulièrement du Québec.

Il est intervenu à de nombreuses reprises pour sauvegarder des édifices de la destruction: couvents, églises, prisons, résidences. M. Joyal a travaillé à la restauration d’ensembles patrimoniaux à Montréal et en région, encouragé le réseau muséal québécois, collaboré à la réalisation de multiples expositions et a fait don de plusieurs milliers d’objets d’art et d’artefacts historiques à plusieurs grands musées du Québec et du Canada.

Il a collaboré bénévolement et soutenu financièrement plusieurs événements culturels d'importance et de nombreuses expositions qui ont circulé au Canada souvent accompagnés de catalogues thématiques.

  • Membre du conseil de direction de l'Association des musées du Canada - (1974-1975)

 

  • Premier président francophone de la Société des musées québécois - (1972-1974)

 

EXPOSITIONS

A participé sous forme de prêts d’œuvres d’art et artéfacts à plusieurs expositions d’intérêt culturel et historique  à Montréal et dans les régions, entre autres: (la liste n’est pas exhaustive)

  • Les Trésors de Napoléon, présentant la collection privée de Pierre-Jean Chalençon constituée d’œuvres d’art et artefacts historiques reliés à Napoléon et à l’Empire – Organisée par Exibits Development Group, USA France. Crypte de la Basilique Notre-Dame, Montréal. - (2014)

 

  • Joséphine. Musée Stewart, Ile Ste-Hélène - (2003)

 

  • Louis Philippe Hébert. Musée du Québec, Québec - (2000)

 

  • Napoléon à Ste-Hélène. Musée Stewart, Ile Ste-Hélène - (1999)

 

  • Le Renouveau de l’art sacré. Musée du Québec, Québec - (1998)

 

  • Québec plein la vue. Musée du Québec, Québec - (1994)

 

  • La peinture au Québec (1820 à 1850). Musée de la civilisation de Québec - (1994)

 

  • Un art de vivre - Le meuble de goût à l'époque victorienne. Musée des beaux-arts de Montréal et Musée de la civilisation de Québec - (1993)

 

  • Ville de Montréal et Archives publiques du Canada, le 250e anniversaire de fondation du Diocèse de Montréal - (1990)

 

  • Québec, Montréal et la Révolution française. Musée du Québec, Québec - (1989)

 

SAUVEGARDE D’ÉDIFICES ANCIENS

  • Interventions pour la restauration et l’utilisation du Vieux Palais de justice de Montréal (1856) comme siège de toutes les cours sous juridiction fédérale à Montréal - (2014)

 

  • Interventions pour prévenir la destruction et s’assurer de la mise en valeur de l'Église du Très-Saint-Nom-de-Jésus (Quartier Maisonneuve) - (2010)

 

  • Membre du Comité consultatif du Musée des Sœurs Grises de Montréal pour sa relocalisation dans le complexe historique d’origine du Vieux Montréal - (1997-2000)

 

  • Interventions publiques pour prévenir la destruction de  la résidence de Sir Louis–Hyppolyte Lafontaine (1807-1864) dans l'îlot Overdale à Montréal - (1989)

 

  • Interventions pour appuyer la restauration du Manoir Jacques Cartier (1491-1557) à Limoilou, France, grâce à la Fondation Macdonald-Stewart - (1983)

 

  • Multiples interventions pour convaincre le gouvernement canadien d’acquérir la Maison Louis–Joseph Papineau (1786-1871), rue Bonsecours dans le Vieux Montréal finalement acquise par Parcs Canada - (1980)

 

  • Acquiert et fait reconnaître l’intérêt architectural historique et sauve ainsi de la démolition l’enclos de la Maison Bagg, (acquis en 1979) angle de la rue King et  William dans le quartier des Récollets dans le Vieux-Montréal. - (1980)

 

  • Nombreuses interventions publiques pour prévenir la destruction et s’assurer de la mise en valeur de :

- L’ensemble conventuel des Sœurs Grises de Montréal - (1976)

- L’Église de la Communauté chinoise pour faire place au complexe Guy-Favreau à Montréal - (1976)

- La Prison des Patriotes, au Pied-du-Courant à Montréal - (1975)

- Le Château Dufresne (Quartier Maisonneuve) pour accueillir le premier Musée des arts décoratifs et de meubles anciens du Québec (Collection Gauvreau grâce à la collaboration de la Fondation Macdonald-Stewart. - (1974-1975)

 

  • Interventions pour la restauration par Parcs Canada de la résidence de Sir Georges-Étienne Cartier (1814-1873) dans le Vieux Montréal - (1978)

 

  • Interventions pour la restauration et l'utilisation de la maison Tresler à Dorion comme centre d'interprétation historique et foyer culturel - (1975)

 

  • Membre du bureau de direction d’Héritage-Montréal (groupe de pression visant à protéger le patrimoine urbain de Montréal) - (1974-1976)

 

  • Multiples interventions pour la restauration des églises patrimoniales du Diocèse de Joliette (dont l'église Saint-Paul de Joliette (1804) classé monument historique en 1972), l’église St-Joseph de la Petite Bourgogne à Montréal en collaboration avec le Comité d’art sacré du Diocèse, sous la direction de l’Abbé Claude Turmel  - (1971)

 

  • Acquiert et restaure et fait classer monument historique la Maison Antoine Lacombe (1848) à Joliette (acquise en 1965) et aujourd’hui devenue Centre culturel municipal, propriété de la Municipalité St-Charles Borromée, Comté de Joliette - (1969)

 

DONS ET PRÊTS D’OBJETS

DONS AU MUSÉE D’ART DE JOLIETTE

  • Appuie la publication du premier catalogue du Musée; donateur Émérite du Musée (don de nombreuses œuvres d’art canadien et européen, peintures, sculptures, orfèvrerie canadienne, mobilier décoratif, etc.) - (depuis 1969)

 

  • Membre fondateur du Musée d’art de Joliette; vice-président et membre du Conseil d’administration du Musée depuis sa fondation jusqu’en 1992. Directeur émérite du Musée. Il initie le projet de construction en 1972 d’un premier édifice pour accueillir le Musée en étroite collaboration avec le R.P. Wilfrid Corbeil, c.s.v. - (1972)

 

DONS AU MUSÉEE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÈAL (MBAM)

  • Don d’un complément de plus de 900 artéfacts reliés aux symboles et armoiries du Canada ainsi qu’à l’histoire politique du pays - (2015)

 

 

  • Don de deux chaises provenant de la grande salle à manger de l’Élysée aménagée pour Murat, maréchal de France, réalisées par François Honoré Georges Jacob-Desmalter, vers 1806-1809 - (2014)

 

  • Grand protecteur du MBAM. Dons de centaines d’œuvres d'art canadien et international dont une collection d’orfèvrerie canadienne et européenne et une importante collection d’œuvres d’art d’époque Empire. Il est l’un des promoteurs de l’ouverture des salles consacrées à Napoléon et à l’Empire inaugurées en 2008, grâce à son amitié avec Ben et Huguette Weider; de même que du projet d’une salle exclusivement consacrée à la présentation de multiples œuvres d’orfèvrerie anglaise et française du 17e au 20e siècle intitulée « Le Trésor » - (2014)

 

  • Don au MBAM d’une collection de 23 œuvres en argent exécutées par Carl Poul Petersen (1895-1977), permettant de révéler la place importante qu’occupe cet artiste dans l’histoire de l’orfèvrerie montréalaise et canadienne, qui fut à l’origine d’une exposition rétrospective et d’un catalogue. - (2002)

 

DONS AU CENTRE CANADIEN D’ARCHITECTURE (CCA)

  • Don d’une grande photographie d’un hôtel de la Nouvelle-Angleterre, moitié XIXe siècle - (2014)

 

  • Don de plusieurs œuvres d'art, dessins, maquettes et gravures reliés à l'architecture canadienne et internationale. (annuellement depuis 1988)

 

DONS AU MUSÉE DE LA CIVILISATION DE QUEBEC

  • Don de nombreuses œuvres d’art et collections diverses, dont 3 500 costumes et accessoires de mode d’époque (1800 à 1940) devenus le noyau du Département de costumes du Musée, plus de 60 artefacts amérindiens et canadiens du XIXe siècle provenant des Tribus des Saulteux et des Gros Ventres, dans l'Ouest canadien et plusieurs objets ethnologiques, dont la maquette qui a servi au monument en bronze de "l'Homme Fort Canadien", Louis Cyr (1863-1912). - (1987-1997)

 

  • Bienfaiteur émérite du Musée.

 

DON AU LIEU HISTORIQUE NATIONAL DU MANOIR-PAPINEAU

  • Don au Manoir Montebello de la Seigneurie de la Petite-Nation (Parcs Canada), Gatineau, d’un fauteuil ayant appartenu à Louis-Joseph Papineau (1786-1871) - (1999)

 

DON AU MUSÉE REGIONAL DE GASPÉ

  • Don d’artefacts (sculptures, maquettes de monument, dessins, vitraux) reliés à la commémoration de l’exploration de l’estuaire du St-Laurent par Jacques Cartier  - (1993)

 

 

DONS AU SÉNAT DU CANADA

  • Dons des portraits de trois rois de France, Henri II (1547-1559), François II (1559-1560) et Charles IX (1560-1574),  pour orner de façon permanente le Salon de la francophonie au Parlement du Canada, qui accueille déjà les portraits des Rois de France du Régime français, soit de François Ier à Louis XV. Or il y avait un hiatus entre le règne de François Ier (1515-1547) et celui de Henri III (1574-1589). En effet, les portraits de Henri II, François II, et Charles IX n’y figuraient pas.

Ces trois souverains dont les règnes se sont déroulés à une période troublée de l’histoire de France (soit celle des guerres de religion) ont eu moins de préoccupation à l’égard du développement du Canada. Toutefois, à titre de roi de France, ils ont continué d’affirmer la souveraineté de la France sur cette partie du monde. Il convenait certainement d’ajouter leur portrait au Salon de la Francophonie pour compléter la ligne ininterrompue des souverains de France pendant la période coloniale française.- 2015

 

  •  Don d’un lutrin en chêne blanc à la mémoire de l’honorable Gildas Molgat, ancien Président du Sénat, pour souligner sa contribution exceptionnelle à la vie publique canadienne. Exposé en permanence à la Salle de lecture du Sénat - (2002)

 

  • Don du portrait du Roi Edward VIII (1894 - 1972), photographie de Carl Vandyk (1936). Offert à la mémoire du sénateur Harry Hays.

 

  • Don du Portrait du Roi William IV (1765-1837) gravé d’après un dessin de Sir Thomas Lawrence, RA (1769 - 1830) offert à la mémoire de l’Honorable sénateur Maurice Lamontagne c.p. (1917-1983). Dévoilé le 11 juin 2002 - (2000)

 

  • Don du Portrait du Roi George IV (1820-1830), peint par Sir Thomas Lawrence, RA (1769 - 1830) à la mémoire de l’Honorable Jean Marchand, c.p., président du Sénat, (1980-84). Dévoilé le 11 juin 2002  - (1998)

 

DONS AU FONDS CANADIANA DES RÉSIDENCES OFFICIELLES 

  • Dons pour orner de façon permanente le Salon de la francophonie au Parlement du Canada (Salle 263-S de l'Édifice du Centre) des portraits des six rois de France qui ont présidé au peuplement de la Nouvelle-France, François 1er, Henri III, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV et Louis XV ainsi que d’une carte de la Nouvelle-France - (2003-2004) ainsi que d’un buste de Samuel Champlain en bronze par le sculpteur Alfred Laliberté à l’occasion du 400e anniversaire de la fondation de l’Acadie – (2004)

 

  • Dons pour être exposés de façon permanente au Parlement du Canada (Salle des Peuples autochtones) de 75 œuvres d'art et artéfacts d’origine amérindienne de toutes les régions du Canada. - (1995-2005)

 

DONS À L’ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUEBEC

  • Don d’un coffret à cigare du Premier ministre Maurice Le Noblet Duplessis, exécuté par le sculpteur Louis Pistono à Montréal, ainsi que des agendas personnels de Duplessis couvrant les six dernières années de son mandat (1953-1959) - (2014)

 

  • Don d’une canne à pommeau de vermeil ayant appartenu à Joseph-Adolphe Chapleau, député de l’Assemblée législative de 1867 à 1882 et Premier ministre du Québec de 1879 à 1882. - (2012)

 

DONS AU MUSÉE DES CIVILISATIONS du CANADA (maintenant Musée canadien de l’histoire), Ottawa

  • Bienfaiteur du Musée.

 

  • Don en 2011 d’une collection de plus de 1,000 artefacts reliés aux symboles, emblèmes et armoiries du Canada ainsi qu’à l’histoire politique du pays.Don en 2015 d’un autre groupe de 1 000 artéfacts de même nature.

À l’occasion du Jubilé de diamant de la Reine Élisabeth II, le Musée canadien des civilisations a présenté grâce à l’initiative de Serge Joyal une exposition intitulée « Une Reine et son Pays, 2012 »: constituée d’artefacts reliés aux soixante années du règne de Sa majesté réalisée en grande partie avec des artéfacts de la collection donnée au Musée en 2011. Cette exposition, qui a circulé ensuite au Canada pendant 15 mois, a attiré 92 000 visiteurs, soit 50% de plus que prévu. Le prêt a été prolongé de l'été 2015 à l'été 2016.

 

 PRÊT AU MUSÉE STEWART - ILE SAINTE-HELÉNE, MONTRÉAL

  • Prêt pièces d’orfèvrerie religieuse française des 17e et 18e siècles (calice, ciboire, burette et boitier aux saintes huiles) pour l’exposition permanente du Musée, Histoires et Mémoires  - (2011- )

 

INSTALLATIONS DU BUSTE DE SAMUEL CHAMPLAIN

À l’occasion du 400e anniversaire de la fondation de l’Acadie, le sénateur Joyal prend l'initiative de faire couler dans le bronze 4 bustes de l'explorateur et cartographe Samuel Champlain, « Le Père de la Nouvelle – France », (fondateur de l'Acadie le 26 juin 1604 puis de Québec en 1608), dont la maquette avait été exécutée à l'origine, vers 1930, par le sculpteur Alfred Laliberté, RCA.

- 29 octobre 2004. Le Buste-Monument de Samuel Champlain est installé à la Place du Canada à Paris et inauguré en présence du Premier ministre du Nouveau-Brunswick, Bernard Lord, de la ministre fédérale d'origine acadienne, Claudette Bradshaw, du délégué du Maire de Paris, M. Pierre Chapira, du maire du VIIIe, Français Lebel, de son excellence l'ambassadeur du Canada en France, M. Claude Laverdure, et du sénateur Serge Joyal.

Le monument érigé prend désormais place à côté du monument de Jacques Cartier, le premier grand explorateur du Canada, érigé par le Comité France-Canada en 1934 à l'occasion du 400iéme anniversaire de l'exploration de l'estuaire du Saint-Laurent.

- 25 juillet 2004. Le sénateur Joyal se rend à Brouage, en Saintonge, France, patrie d'origine du célèbre explorateur pour y remettre le second buste.  Il participe, à cette occasion, à l'inauguration de la Maison du Canada à Brouages où le Buste-Monument sera installé en permanence dans le jardin.

- 21 juin 2004. Le sénateur Joyal présente un exemplaire à la Société Nationale des Acadiens pour être installé sur le site de Port Royal, en Nouvelle-Écosse, sous la responsabilité de Parcs Canada. Ce buste y sera dorénavant installé de façon permanente pour commémorer le 400ième anniversaire de fondation.

 

INTÉRÊT POUR LA PROMOTION DES ARTS ET DE LA CULTURE

Serge Joyal est souvent invité à titre de conseiller à apporter son soutien à de nombreux organismes culturels.

Il a également agi comme expert en évaluation d'œuvres d'art, entre autres, pour le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée de la civilisation de Québec, l'Archevêché de Montréal et la Commission d'examen d'importation et d'exportation des biens culturels du Canada.

Fervent défenseur de l’art et du patrimoine, il a stimulé l’intérêt public en multipliant articles, conférences et publications. Il a publié plusieurs articles dans des journaux, ouvrages et  magazines culturels.

Il a donné de nombreuses conférences à portée culturelle ou historique, entre autres, devant les bénévoles du Musée des beaux-arts de Montréal, de la Galerie nationale du Canada, la Société d'histoire de Sherbrooke, Les Amis du Musée du Québec, la Société historique de Joliette dont il fut membre de 1965-1969, etc…

 

  • A participé, dans le cadre du projet au « 24 heures du roman »  organisé par L’Écriture en mouvement & VIA Rail, à l’accueil des auteurs de l'Ontario, du Québec, des Maritimes et de la France qui ont pris part au défi de rédiger un roman, en 24 heures à bord d'un train. Cette initiative a pour objectif de souligner les 400 ans de présence française en Ontario.24 octobre 2015

 

  • Président du comité d'acquisition des arts décoratifs du MBAM - (depuis 2014)

 

  • Lancement du tome 4 du catalogue de Jean-Paul Riopelle dont Serge Joyal a soutenu personnellement la publication - 2014

 

  • Membre honoraire pour le Québec du Canadian Society of Decorative Arts /Cercle canadien des arts décoratifs(depuis 2010)

 

  • Président du comité des nominations du MBAM - (depuis 2009)

 

  • Membre du Conseil d’administration du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) - (depuis 2008)

 

  • Agit comme conseil auprès de diverses institutions pour l’acquisition d’œuvres d’art, peintures et sculptures canadiennes et en particulier auprès de Power Corporation du Canada. - (depuis 1985)

 

  • Fiduciaire émérite du CCA - (depuis 1997)

 

  • Patron d’honneur de la campagne de souscription du Musée  d’art de Joliette pour l’agrandissement  du Musée (projet de 10 millions de $) - (2013)

 

  • A rédigé un hommage posthume à Mr Paul Desmarais, fondateur de Power Corporation (« Paul Desmarais. Un homme d’une grande culture », La Presse, 10 octobre 2013). Il a été invité par Radio-Canada (RDI) à commenter la retransmission télévisée des funérailles de Mr Desmarais - (3 décembre 2013)

 

  • Conférencier lors de la Journée hommage à Ben Weider. Musée des beaux-arts de Montréal - (2010)

 

  • Membre du jury du Cundill International Prize and Lecture in History (Foundation Cundill) - Université McGill - (2009 et 2010)

 

  • Membre du Conseil d’administration de la Fondation LaFontaine-Cormier - (2009)

 

  • A prononcé le discours inaugural, avec le président du Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM), M. Bernard Lamarre, le directeur du Musée, M. Guy Cogeval, en présence du Consul général du Canada à Saint Pétersbourg en Russie, M. Hector Cowan, de l'exposition Riopelle, un artiste canadien  au Musée de l'Hermitage (St-Pétersbourg). - (2002)

C’était la première fois que des œuvres de J. P. Riopelle étaient exposées dans ce prestigieux musée en Russie. L’exposition s’est déplacée au Musée Cantini à Marseille, France, et début 2007 au Musée d’art moderne de San Francisco, États-Unis.

 

  • Initiateur du projet en 1998, en collaboration avec l’honorable sénateur Jerahmiel S. Grafstein, de fonder au Canada une  « Galerie Nationale de Portraits » dans l’ancienne ambassade des États-Unis, rue Wellington à Ottawa. Projet lancé officiellement par l'honorable Sheila Copps, ministre du Patrimoine canadien - (2001)

 

  • Président de la levée de fonds du Musée du Château Ramezay - (2001)

 

  • Président d’honneur du Festival International du Film sur l’art, Montréal - (1998)

 

  • A complété suite à une recherche personnelle un mémoire sur l'histoire de l’atelier des ébénistes Pistono à Montréal - (1995)

 

  • Membre fiduciaire du premier conseil d’administration du Centre canadien d’architecture (CCA) - (1988-1997)

 

  • A procédé à l'inventaire des œuvres d'art des 56 paroisses du diocèse de Joliette, prépare une exposition rétrospective au Musée d'art de Joliette et publie un article rétrospectif dans la revue « Vie des Arts » (le plus ancien magazine culturel au Canada) - (1977)

 

  • A rédigé pendant près de 10 ans plus de 120 catalogues mensuels de vente aux enchères publiques en art canadien et décoratif, représentant annuellement plus de 2,000 œuvres d’art canadien et 1,200 œuvres d’art international. - (1985-1995)

 

  • A collaboré avec les services policiers lors d’enquêtes pour récupérer les tableaux dérobés à la Basilique Cathédrale de Québec 10 ans plus tôt - (1981)

 

  •  A été directeur de la Collection Beaux-arts aux éditions HMH à Montréal

 

INTÉRÊT POUR L’HISTOIRE

  • Conférencier devant la Monarchist League of Canada of Canada (Ottawa Breach), à l’occasion des célébrations du 90e anniversaire de Sa Majesté Élisabeth II. La présentation du sénateur a porté sur le thème suivant : “Canada’s Constitutional Monarchy: Honouring a Lifetime of Service by Her Majesty Queen Elizabeth II, Queen of Canada". - 12 Mai 2016

 

  • A participé au colloque « Une Constitution bilingue pour le Canada en 2017 » organisé par la Faculté de droit  (section Common Law) de l’Université d’Ottawa. Le sénateur a été un des trois conférenciers du panel « Une Constitution bilingue – Un projet inachevé »– Ottawa, 6 novembre 2015

 

  • A participé à titre de conférencier à la conférence organisée par CIJ Canada (chapitre du Québec) pour permettre aux participants et participants de développer une meilleure compréhension des impacts de la Magna Carta sur la société canadienne et québécoise, son influence sur notre tradition anglo-saxonne de droit public et comment elle trouve écho dans des institutions juridiques de droit privé et même s'agissant d'enjeux contemporains relatifs aux droits humains et à la sécurité nationale, Cour d'appel du Québec, 5 novembre 2015

 

  • Anime une causerie sur le mythe de L’aiglon à la Maison symphonique de Montréal. L'Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction de Kent Nagano, présente L'aiglon, un opéra de Jacques Ibert et d'Arthur Honegger. Chaque soir de concert donne lieu à des causeries réunissant des spécialistes de l'époque napoléonienne. - (17 mars 2015)

 

  • Initiateur d’un Colloque sous le thème « La France, le Canada et le Québec dans la Grande guerre » au Sénat du Canada, les 11 et 12 novembre 2014 (la portion française du colloque a eu lieu les 19 et 20 mai à l’Assemblée nationale à Paris). Il a fait un exposé sur le parlementarisme au Canada pendant la guerre 14-18.

 

  •  Conférence à la Fondation Napoléon à Paris sur son livre Le mythe de Napoléon dans le Canada français  - 21 mai 2014

 

  • Membre du Comité d'honneur lors de gala qui clôture la campagne de financement du 150e anniversaire de la fondation du Musée du Château Ramezay - (2014)

 

  • Agit comme ambassadeur de la Fondation Vimy – Vimy Foundation pour la construction d’un Centre d’interprétation historique à Vimy (France)  à l’occasion du Centenaire de la Grande Bataille - (2014)

 

  • Lancement de l’ouvrage Le Mythe de Napoléon au Canada français, un essai historique de 550 pages, agrémenté de près de 300 illustrations dont une grande partie inédites, soulevant un pan totalement méconnu de l’influence particulière de ce personnage historique sur le développement de l’identité psycho-politique des Canadiens français - publié aux éditions Del Busso. - (2013)

 

  • À l’occasion du Jubilé de diamant de Sa Majesté Élisabeth II, Reine du Canada, prend l’initiative de faire exécuter, avec la contribution financière de tous les sénateurs et des officiers de la Table du Sénat, un calendrier commémoratif en bronze doré qui occupe en permanence la table des greffiers dans l’enceinte même de la salle du Sénat - (2013)

 

  • Conférencier de clôture sous le thème: « De la guerre de 1812 à l’Europe en guerre : l’Ombre de l’Aigle » - (2013)

 

  • Initiateur d’un Colloque international à la Grande Bibliothèque à Montréal, avec la collaboration de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et le Collège militaire royal du Canada sous le thème : « En 1813, c’était la guerre; Montréal; Stratégies, sociétés et politique durant le conflit anglo-américain de 1812 ») – 2013

 

  • Membre de "Friends of the Canadian Crown"– un réseau informel d'universitaires, experts et étudiants en politique publique, écrivains, et autres, qui visent à ce que  l'institution de la monarchie constitutionnelle soit mieux comprise par les Canadiens. - (depuis 2010)

 

  • Hôte et coprésident avec le sénateur Hugh Segal d'une conférence sur le rôle de la Couronne dans la gouvernance canadienne “The Crown in Canada: Present Realities and Future Options” (Édifices du Parlement à Ottawa)

 

La conférence est l'initiative des “Friends of the Canadian Crown”, un réseau informel d’universitaires, de politicologues, d’étudiants en politique publique, d'écrivains et autres personnes désireuses de voir l’institution de la monarchie constitutionnelle mieux comprise par les Canadiens. - ( 9 & 10 juin 2010)

 

  • Initiateur au Sénat à Paris et à Ottawa d’un colloque commémoratif France-Canada pour le 400e anniversaire de l’établissement de Champlain à Québec réunissant 10 historiens français et canadiens sous le thème : « L’Empreinte de la France au Canada après 400 ans ». - Il coédite un ouvrage sur ce thème avec l’historien Paul André Linteau aux Presses de l’université de Montréal. - (2008)

 

  • Collaborateur à l’Institut France-Amériques (Paris, France) - (depuis 1997)