Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

COMMÉMORATION DE PREMIERS MINISTRES (Déclaration)

L'honorable Serge Joyal : Honorables sénateurs, l'Ottawa Citizen a publié jeudi dernier, le 30 juin, un article de la plume de Randy Boswell faisant état de la démolition projetée du lieu de naissance de sir John A. Macdonald, au 20, Brunswick Street, à Glasgow, en Écosse. Cet emplacement qu'un journaliste du service de nouvelles CanWest vient de découvrir, où sir John A. Macdonald serait né et aurait vécu de 1815 à 1820 avant d'immigrer au Canada, appartient au magasin à succursales multiples British Selfridge, dont le propriétaire est un Canadien bien connu du milieu du commerce de détail, à savoir M. Galen Weston.

[Français]

Nul besoin de rappeler le rôle déterminant joué par John A. Macdonald dans les négociations menant à l'adoption de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique en 1867 et au développement de la politique nationale qui a forgé le Canada d'aujourd'hui. Son nom demeure inséparable de celui de George-Étienne Cartier. Leur association politique a laissé une œuvre durable au bénéfice de l'ensemble des Canadiens.

[Traduction]

Le Canada devrait se montrer fier de commémorer ses premiers ministres, ici au pays, lieu de leurs réalisations, ou ailleurs parfois, s'ils sont nés dans un autre pays. C'était le cas de sir John A. Macdonald, né à Glasgow, en Écosse, où ont vécu les ancêtres de nombreux Canadiens. Je rappelle aux honorables sénateurs que c'est grâce à un projet de loi sénatorial d'intérêt privé, le projet de loi S- 14, présenté par l'ancien sénateur Lynch-Staunton et adopté par le Parlement en 2002, si le Canada célèbre officiellement la Journée Sir John A. Macdonald le 11 janvier et...

[Français]

Chaque année, le 20 novembre, c'est la Journée Sir Wilfrid Laurier. Sir Wilfrid Laurier est né à Saint-Lin des Laurentides en 1841 et est décédé à Ottawa en 1919. Ses deux endroits de résidence ont fait l'objet d'une mise en valeur par Parcs Canada, et c'est tant mieux. Même à Paris, il y a une rue Wilfrid Laurier, sous-titré « homme politique canadien », situé dans le 14e arrondissement près de la porte de Vanves qui rappelle que Sir Wilfrid a été un des premiers Canadiens à se voir octroyer en 1896, par le président français, Félix Faure, l'Ordre de la Légion d'honneur au plus haut niveau, soit Commandeur. Cette commémoration était due à l'époque à une initiative de la ville de Paris et non du gouvernement canadien.

[Traduction]

La semaine dernière, j'ai présenté une motion afin d'attirer l'attention du Sénat sur la nécessité d'une politique officielle qu'adopterait Parcs Canada pour commémorer, de manière appropriée, les divers premiers ministres du Canada qui ont dirigé l'édification de notre nation. Honorables sénateurs, j'espère que vous appuierez la motion visant la préservation de la maison natale de sir John A. Macdonald et de la résidence de sir Louis Hippolyte Lafontaine à Montréal, ainsi que la commémoration des réalisations de ces grands hommes par notre pays, fier de ses fondateurs et de ses origines.

Des voix : Bravo!