Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

Déclaration conjointe - La médaille commémorative du Sénat (avec le sénateur David Wells)

La médaille commémorative du Sénat

L’honorable David M. Wells : Honorables sénateurs, je prends la parole afin de souligner la conclusion du programme des médailles du 150e anniversaire du Sénat. Cet après-midi, je partagerai mon temps de parole avec mon ami et collègue le sénateur Joyal, coprésident du Groupe de travail consultatif.

Je suis heureux de vous faire savoir que, grâce au programme, plus de 1 216 Canadiens et leur famille se sont vu accorder une reconnaissance bien méritée et en ont gardé un souvenir qui durera toute leur vie.

Un des récipiendaires m’a dit au moment où je lui ai offert la médaille que les mots lui manquaient et qu’il ne la méritait pas. Je lui ai répondu que c’était exactement pour cette raison qu’il la méritait.

J’ai présenté une médaille à un couple d’octogénaires de Deer Lake qui ont démarré une banque alimentaire dans leur sous-sol. Je leur ai offert la médaille au cours d’une cérémonie tenue à l’église locale, en compagnie de centaines d’invités, y compris les membres de leur famille, de fidèles et de gens de leur collectivité. Certains ont dit avoir l’impression qu’en fait, toute la collectivité était récipiendaire.

Il s’agit de seulement deux anecdotes au sujet des gens à qui j’ai moi-même offert une médaille. Je suis certain que chaque sénateur qui a participé au programme a les siennes.

C’est en partie des moments comme ceux-là qui ont fait du programme une telle réussite. Il y a aussi le mérite indéniable des récipiendaires. Je tiens à féliciter tous les honorables sénateurs d’avoir choisi exactement le genre de personnes que ce programme voulait célébrer et reconnaître.

Depuis sa création, le programme vise à récompenser des Canadiens qui, comme le Sénat, s’efforcent d’attirer l’attention sur les besoins de certaines populations ou sur des enjeux qui ne sont pas toujours au cœur des préoccupations. Chers collègues, si vous consultez la liste, récemment publiée, des lauréats de la médaille du 150e anniversaire du Sénat, vous verrez les noms de plus de 1 200 Canadiens qui sont l’humilité et la compassion incarnées.

Je remercie tous les sénateurs qui ont participé à ce programme et les lauréats. Je remercie également notre équipe des communications de leur excellent travail dans le cadre de cette initiative, ainsi que le bureau du greffier, qui s’est occupé de la logistique entourant le programme.

Je remercie aussi la sénatrice Bovey, l’ancienne sénatrice Unger et, surtout, le sénateur Joyal d’avoir piloté cette initiative. Je remercie également le Président et son équipe des efforts qu’ils ont déployés pour assurer la réussite de ce programme.

Honorables sénateurs, les petits gestes qui témoignent de notre reconnaissance sont très importants. Je vous remercie de votre participation à cette importante initiative.

[Français]

L’honorable Serge Joyal : Honorables sénateurs, je partage le temps de parole du sénateur Wells pour démontrer que le programme de remise des médailles du 150e anniversaire du Sénat était une initiative qui devait se dérouler en dehors de toute attitude partisane ou ambition personnelle.

Dans le cadre de ce programme, nous avons décerné la médaille du Sénat à plus de 1 200 Canadiens, de toutes les provinces et de tous les territoires, ce qui illustre à quel point le programme a été un réel succès. Le programme des médailles a été celui qui a été le mieux accueilli par la population canadienne et, surtout, celui qui a été le plus apprécié partout au Canada.

Or, il est facile de comprendre pourquoi. Ce programme visait à reconnaître le mérite des hommes et des femmes qui se dévouent entièrement pour améliorer les conditions de vie quotidienne au sein de leur collectivité, sans jamais rien attendre en retour. Ils le font par conviction, par générosité, par patriotisme aussi, pour que le Canada soit toujours une société meilleure, plus harmonieuse, plus juste et plus égalitaire.

Je vous invite à feuilleter les pages de cet imposant livre où figurent les noms des 1 200 récipiendaires de la médaille, afin d’apprécier tous les types de bénévolat qui leur ont valu cette reconnaissance. Aucun d’eux ne l’a jamais fait pour être honoré ou reconnu. Ce sont uniquement la gratuité du cœur et le don de soi qui les ont motivés.

[Traduction]

Je remercie mon cher ami le sénateur Wells, ainsi que la sénatrice Bovey et l’ancienne sénatrice Unger.

(1420)

[Français]

Je tiens à remercier aussi les membres du Comité de la régie interne et le sénateur Housakos, qui en était le président à ce moment-là, d’avoir favorisé la réalisation de cette initiative; l’année du 150e anniversaire du Canada aura été une grande année.

Bravo à ces 1 200 Canadiens! Le Canada est un meilleur pays grâce à vous.

Des voix : Bravo!